Construction d’un mur et pose d’un portail coulissant

Parce que lors de la construction d’une résidence, tout doit être impeccablement réalisé, il est nécessaire de demander de l’aide si un souci se présente. Ainsi, de la fondation jusqu’à la finition, rien ne doit être effectué au hasard. Ici, nous allons nous focaliser spécialement sur l’installation d’un portail coulissant et de tout ce qui touche ce sujet. Si vous avez décidé de réaliser les travaux vous-mêmes, sachez que cette tâche n’est pas du tout compliquée à accomplir. Vous devez simplement avoir le bon matériel et suivre méthodiquement les étapes clés de la construction.

Préparation

Avant d’attaquer avec la construction, il est d’abord nécessaire de bien préparer le terrain et de rassembler le matériel nécessaire. Mais bien avant tout cela, il est également indispensable de faire une déclaration préalable de vos travaux auprès de votre commune. Une fois que vous aurez rempli toutes ces conditions, vous pouvez commencer. De prime abord, sachez que le portail coulissant est le plus pratique d’entre tous les types de portail si vous avez assez d’espace pour effectuer l’ouverture. Une telle sorte de portail est beaucoup plus facile à utiliser par rapport à un portail battant, surtout s’il est motorisé. Ce serait encore mieux si vous réalisez l’installation du portail avec la construction de votre mur de clôture parce que, si vous n’avez pas encore un muret, il va falloir en inventer pour porter le portail. La présence de cette construction est essentielle pour l’installation de la semelle qui doit être parfaitement plane pour porter les rails. Prévoyez aussi l’espace de reculement du portail afin que l’ouverture puisse être la plus large possible. Les mesures concernant la dimension de chaque élément constitutif du portail seront à marquer dans le plan que vous avez préétabli. Maintenant, vous pouvez entamer la première étape : la construction de la fondation.

Déroulement des travaux

Si vous faites partie de ceux qui devront construire un mur avant d’installer le portail, les travaux prendront beaucoup plus de temps parce que le muret a besoin d’être bien solide avant d’accueillir la structure. Après que le mur soit enfin prêt, poursuivez la procédure en réalisant la semelle pour les rails. Le seuil entre les deux poteaux doit être parfaitement à niveau afin que la semelle puisse être bien stable. En pratique, la construction de la semelle est l’étape la plus compliquée à faire. De ce fait, vous pouvez solliciter les services d’un maçon pour le réaliser si vous doutez de votre compétence. Effectivement, les obstacles pouvant se présenter durant cette étape sont nombreux et la réalisation est très technique. Or, c’est la base de toute la construction. Mais une fois que la semelle sera bien en place, la suite des opérations ne consiste plus qu’à assembler et monter le portail avec tous ses composants. Si vous envisagez de motoriser votre portail, c’est le moment opportun pour effectuer la pose du moteur et de tous les accessoires. Ainsi, une fois les travaux achevés, vous aurez un portail parfaitement opérationnel pour vous servir.