comment faire un garde corps

Un garde-corps est un incontournable allié de sécurité. En effet, c’est une sorte de barrière de protection qui vous empêche de tomber dans le vide. Il existe trois principaux types de garde-corps : le modèle pour escalier, celui qui délimite la terrasse et celui pour toit-terrasse. Mais dans tous les cas, le principe de fabrication d’un garde-corps est relativement le même. Si vous prévoyez justement d’en fabriquer un, mais que vous ignorez comment faire, suivez ce guide.

Le choix des matériaux

Le garde-corps peut être en bois ou en métal. Pour le garde-corps en bois, la construction est plus contraignante puisqu’elle impose un choix réfléchi des essences de bois. Pour cause, les fortes expositions solaires et les intempéries influent beaucoup sur la durabilité et la résistance de la rambarde. Néanmoins, la procédure de pose reste pratiquement le même qu’avec les modèles en métal. S’agissant de ces derniers, ils sont très tendance, faciles à entretenir et extrêmement solides. Ainsi, vous pouvez parfaitement appuyer dessus sans craindre de chuter.

Choisir le type de garde-corps

Avant d’installer un garde-corps, la question de l’usage que vous allez en faire se pose inévitablement. S’agit-il d’un garde-corps intérieur ou extérieur ? Un garde-corps câble ou une barrière de protection ? Le choix ne dépendra que de vos besoins et de vos goûts. Par ailleurs, cet équipement peut aussi être monté de trois manières différentes. Un montage à la française qui consiste à fixer le garde-corps sur un plat de dalle. Il y a ensuite le montage à l’anglaise qui implique de le poser contre l’épaisseur de la dalle. Et pour finir, il y a la pose autoportée qui n’exige aucune fixation, mais plutôt des contrepoids pour stabiliser la structure.

Connaitre les contraintes d’installation d’un garde-corps

La réalisation d’un garde-corps est très réglementée. Comme on vient de relater plus haut, cet élément doit être capable de supporter la pression et le poids de la personne qui s’y appuie. Pour cela, il doit être suffisamment robuste et correctement fixer. Veillez aussi à ne pas trop espacer les barreaux horizontaux pour que les enfants ne puissent pas y introduire leur tête. En règle générale, ces normes de sécurité doivent être minutieusement respectées lors de la pose du garde-corps pour des raisons de sécurité. Il serait d’ailleurs préférable de laisser à un professionnel le soin de l’installer pour que vous soyez déchargé de toute responsabilité en cas de chute.

Mise en place du garde-corps

La mise en place d’un garde-corps se résume à la fixation des piliers et à la réalisation de la balustrade. Pour la fixation des piliers, il est nécessaire de faire des trous dans la dalle pour y placer les piliers. Une fois les piliers posés, scellez-les avec du mortier-colle. Puis, versez du béton dans chacun des piliers. Occupez-vous ensuite de l’installation des balustres dans leur emplacement. N’hésitez pas à utiliser du mortier-colle pour bien les fixer tout en vérifiant régulièrement leur verticalité avec un niveau à bulle. Il ne vous reste plus qu’à laisser sécher et vous avez terminé.